¬† ¬† Les √©tudes multidisciplinaires men√©es au sein de la SFR se d√©clinent √† diff√©rentes √©chelles d‚Äôespace (de l‚Äôimage satellitaire et LIDAR aux analyses genomiques), et de temps (de l‚Äôactuel aux archives holoc√®nes). Elles visent √† comprendre le fonctionnement de ces syst√®mes complexes (estuaire, karst, zone littorale, zones humides, sols), en distinguant les for√ßages anthropiques (contamination chimique) des al√©as naturels (houles, mar√©e, hydrologie..), dans un contexte de variations climatiques (augmentation du niveau marin, erosion du littoral). Les √©tudes de l‚Äôimpact d‚Äôune exposition chronique aux contaminants chimique et microbiologique, peuvent ainsi √™tre coupl√©es √† la dynamique des particules fines en milieu estuarien, ou au fonctionnement hydrodynamique des aquif√®res karstiques¬†; et permettent d‚Äôidentifier les zones ou les p√©riodes o√Ļ il y a un danger sanitaire ou environnemental. Ces √©tudes s‚Äôappuient sur des m√©thodologies novatrices (analyses genomique, prot√©omique et transcriptomique, g√©ophysique..). Dans cet estuaire, un des plus anthropis√©s d‚Äôeurope, les connaissances acquises au sein du consortium ont permis de proposer des op√©rations de restauration √©cologique du mileu ou r√©m√©diation, pour la gestion des s√©diments contamin√©s qui est une prob√©matique majeure des estuaires anthropis√©s. ¬†

Le projet de recherche ¬†de la SFR SCALE s‚Äôinscrit dans trois axes : ¬ę¬†Pr√©servation, reconqu√™te et restauration de la biodiversit√© et de ses fonctions¬†¬Ľ, ¬ę¬†Estimation et gestion des ressources¬†¬Ľ et ¬ę¬†Estimation, pr√©vention et gestion des Risques naturels et anthropiques¬†¬Ľ¬†; et deux axes transversaux¬†: ¬ę¬†Effets des changements globaux¬†¬Ľ et ¬ę¬†Valorisation op√©rationnelle¬†¬Ľ.

Six projets structur√©s interdisciplinaires de recherche se d√©clinent sur des territoires embl√©matiques r√©gionaux o√Ļ se concentrent des expertises disciplinaires compl√©mentaires. Ils s‚Äôappuient sur les r√©seaux d‚Äôobservation ( SO karst, SO DYNALIT) ¬†ou des expertises nationales et doivent se d√©cliner au niveau international.

 

                                                

 

 Les responsables scientifiques des projets structurés  :

Estuaire : Céline Boulangé Lecomte (UMR SEBIO) et Julien Deloffre ( UMR M2C)

Zone littorale: François Marin (UMR LOMC) et Sophie Le Bot (UMR M2C)

Karst : Jean- Paul Dupont (UMR M2C), Nicolas Massei (UMR M2C), et Huaqing Wang (UMR LOMC)

Continuum plateau-coteaux-vallée de Seine/ écosystème Forestiers : Michael Aubert (ECODIV), Dominique Todisco (UMR IDEES), Damien Femenias (CETAPS)

Continuum plateau-coteaux-vallée de Seine/Zones humides : Estelle Langlois ( ECODIV) et Valérie Mesnage (UMR M2C)

Changement climatique: Maxime Debret ( UMR M2C) et Benoit Laignel (UMR M2C)

Certaines actions  sont complémentaires de celles menées au sein du GIP Seine-Aval ou pourront s’intégrer dans la future ZA Seine/PIREN Seine.